24 mars 2017

Logo AMA OK violet-orange

 

Exclusivité Auxi150.fr
Une magnifique aventure 
racontée par les organisateurs

Hiver 2014, au cours d’une discussion (14/02/2014) entre Vincent MontagneAntoine Clamagirand, et Marie-Angel Carré, l’idée d’une cérémonie de prix pour les artistes chrétiens est évoquée pour la première fois. Cette idée se mêle à d’autres, « à l’époque on imaginait une série de festivals itinérants aux quatre coins de France, pour donner davantage de visibilité aux artistes » précise Antoine et puis, poursuit Vincent Montagne, « nous devisions également autour d’un Eurovision chrétien, d’un événement avec des artistes de divers arts… Marie-Angel Carré termine, « le bourdonnement d’idées allait produire un miel de qualité, mais nous n’en étions qu’au balbutiement. La vision d’un grand événement chrétien se dessinait ».

Eté 2014, les réflexions se poursuivent avec les uns et les autres autour de l’axe du départ « mettre en valeur ces musiciens engagées pour contribuer à les faire connaitre du plus grand nombre ».

Le 5 octobre 2014, l’idée faisant son chemin, Antoine s’envole pour le Tennessee, voir les 45ème Dove Awards de Nashville. Sur place il retrouve Anne-Sophie sa soeur, venue de Pensylvanie. Ils assistent à trois heures de concert devant 4000 personnes. Un show époustouflant et une implication de toute l’industrie musicale. Une affaire bien huilée depuis 45 ans et une organisation rondement menée. 

DoveClama

Un grand concert avec des remises de trophées pour mobiliser les bonnes volontés, les talents et exposer toute cette scène chrétienne, voilà ce qu’il faut faire, Antoine en est convaincu. De retour en France, avec son complice Jean-Baptiste Fourtané, ils décident de soumettre aux maisons de productions, l’idée d’Awards Chrétiens à la Française. 

Le 30 octobre 2014, Antoine et Jean-Baptiste réunissent les maisons de production pour leur présenter cette idée . « C’était le début de l’aventure, et ça c’est passé chez Devialet avec la participation du CEO Quentin Sannié, c’était un sacré coup de main que l’on oubliera jamais » affirme Antoine. « Devialet est la start-up la plus primée en France, une success story hors normes, ils ont juste inventé le meilleur son du monde avec une ingéniosité et une maitrise époustouflante dans tout ce qu’ils font, ils sont maintenant à la conquête du monde entier. Nous avoir encouragé dès le tout début nous a boosté de manière déterminante ».

Pour Jean-Baptiste, « l’accueil reçu lors de la présentation de l’idée des awards Chrétiens a été au-delà de nos espérances, c’était gonflé de réunir autour de ce projet, des personnes qui n’avaient pas l’habitude de travailler ensemble, alors que tout le monde se connaissait depuis longtemps. C’est l’unité des acteurs de la musique chrétienne pour cette idée d’Awards qui nous a servi d’appui dans la mise en oeuvre du projet ».

  _antoine -quentin
_quentinAntoine

Antoine Clamagirand Président des Angels Music Awards  –  Quentin Sannié CEO de Devialet

 

IMG_6271 IMG_6270
Jean-Baptiste Fourtané – Gabriel Lefèvre Antoine Clamagirand – Eric Long
IMG_6283_ATAO IMG_6299_ATAO
Grégory Turpin Tout à commencé là
IMG_6272 IMG_6278_ATAO
Joachim Fritsch – Antoine Clamagirand – Eric Long Gabriel Lefèvre
VRP_7383 VRP_7315
Pierre chausse – Benjamin Comba Grégory Turpin – Jean-Baptiste Fourtané

 

Le consortium est créé avec  Rejoyce, Ultreïa, Musik’tour, Auxi150. Le rejoindra par la suite : Sephora Music, Monthabor et ADF-Bayard. S’en suivra une dizaine de réunions auxquelles chacun sera invité à participer pour préparer la mise en oeuvre des 1ers Awards Chrétiens en France.  

30octDeuxième rang :  Jean-Baptiste Fourtané, Pierre Chausse, Benjamin Comba, Grégory Turpin, Joachim Fritsch 
Premier rang : Dieudonné de Lavenne, Eric Long, Gabriel Lefebvre, Antoine Clamagirand.

 

 Le 16 novembre 2014, marquera la rencontre entre Antoine et Marc Brunet le cofondateur de Sephora Music (1980), le plus gros diffuseur de musique chrétienne en France. La rencontre se fait lors de la Convention Nationale Evangélique : « En pleine convention, nous avons improvisé une réunion avec une quinzaine de personnes impliquées dans la musique chrétienne. Cette nouvelle aventure m’a tout de suite enthousiasmé. A cette époque, j’étais sur le point de passer la main de Sephora Music que j’avais co-fondé avec mon frère. J’avais des projets d’aventures et de défis solidaires, que je continue à mener d’ailleurs, je revenais juste d‘un « triathlon » en Tanzanie à  l’assaut du Kilimandjaro. Mais cette idée était géniale, je savais que je pouvais y contribuer, et j’ai tout de suite cru aux Awards de la musique chrétienne en France dont me parlait Antoine. Je n’ai pas été long à me décider et suis très heureux que cette première puisse aboutir dans l’unité des Chrétiens ».

Décembre 2014, le trio est formé, Antoine, Jean-Baptiste et Marc se lancent donc ensemble dans l’organisation de ce projet incroyable des Angels Music Awards, soutenu par le Consortium des maisons de production. « L’idée que nous avons proposé aux producteurs, était de travailler ensemble – avec eux – à la mise en oeuvre de ce grand projet. Nous avons ainsi travaillé pendant toute l’année avec une dizaine de rencontres, nous aidant à affiner les choses » ajoute Jean-Baptiste. « Sans-eux c’était mission suicidaire, et nous n’aurions pas été bien loin, mais ensemble, nous avons statué, arbitré, et réfléchis à ce que devait être les Angels Msuic Awards, c’est une avancée collective, et nous avons oeuvré tous les trois à la concrétisation des choses« .

3org2Marc Brunet        Jean-Baptiste Fourtané      Antoine Clamagirand

Leur vision des choses consiste en une grande scène de musique avec des artistes inspirée, dans l’unité des Chrétiens, et des remises d’Awards avec comme objectif d’atteindre le grand public « il n’y a aucune raison que les playlists de la plupart des gens, ne contiennent pas de la musique chrétienne actuelle » répète Antoine à qui veut l’entendre.

« L’idée n’est pas d’en mettre plein la vue ni de mettre en lumière des stars » précise Marc. La raison d’être de l’événement consiste à honorer le meilleur de la création musicale actuelle s’inspirant de la culture chrétienne d’une manière explicite ou implicite, dans la démarche, les propos et la manière de voir le monde. Pour ces artistes, « l’éternité inspire le quotidien » et donne une source de créativité dans la démarche artistique. 

Ils partagent tous les trois cette envie de faire émerger ces artistes engagés qui portent un message de spiritualité très fort. « Le festival de Pâques à Chartes que j’ai fondé et porté pendant 10 ans, était constitué de plusieurs scènes avec des personnalités comme Sting ou Laurent Voulzy » précise Jean-Baptiste. Là il s’agit d’une même scène sur laquelle passera une dizaine de groupes, ce qui implique des changements de plateaux ultra rapides pour ne pas casser le rythme soumis aux lois du direct puisque cette 1ère édition est retransmise à la télévision sur KTO et à la radio sur RCF. 

Janvier 2015, « C’est avec Laurent Levasseur qui travaillait déjà avec nous sur Auxi150, que nous avons envisagé les solutions de back et front office du futur site web, ainsi que des accès privés pour les groupes, pour le jury et pour l’administration, » explique Antoine. « C’est son entreprise Kiwi-Fraise qui a mis en oeuvre toute cette partie, dans des délais harchi compressé, avec un professionnalisme, un dévouement et un engagement tout juste magiques ! C’était très important que, nous puissions commencer à communiquer très vite car tout c’est fait en 10 mois samedi et dimanche compris, dans ce projet des Angels Music Awards ».

L’identité visuelle des Angels Music Awards a été prise en charge par les équipes d’Altimus 360 dans une rapidité fulgurante et des solutions innovantes très pro « Nous en voulions pas choquer, c’était pas le but, en revanche nous voulions être de notre temps avec des visuels adaptés, servant bien les artistes et tout leur travail, le retour a été surprenant parce qu’il correspondait mieux que ça à l’idée de départ. du coup nous avons voulu aller plus loin que cette identité, en créant le 1er catalogue de présentation des artistes nommés par les Angels Music Awards. C’était un casse tête parce que nous n’avions pas de référence, mais chez Altimus 360, ils relèvent les défis, et je dois dire qu’ils le font plutôt vite et bien » dévoile Antoine.

Hiver 2015, l’équipe s’est constituée petit à petit avec Faustine Fayette, Jérémie Bonnet(Directeur Artistique), Marie-Camille Raffin(Gestion Presse et VIP)  et Anne-Laure.  Les rencontres s’enchainent avec le consortium pour un véritable travail d’équipe pour préparer la mise en oeuvre de ce grand événement. 

Avril 2015, Jérémie Bonnetet Marie Camille Raffin (Gestion Presse et VIP) rejoignent le projet

En mai 2015, « Nous sommes allés présenter notre projet au Groupe Bayard, et Christine Auberger nous a présenté spontanément plusieurs possibilités de relais médiatiques dans la presse ainsi que l’idée nouvelle d’un Album des Angels Music Awards. C’était juste incroyable ! » rapporte Antoine. Le CD sort le 17 octobre, jour du show des Angels Music Awards. 

-aoutJean-Baptiste Fourtané, Charlie Clarck, Clémence de Vimal, Jérémie Bonet, Antoine Clamagirand 

 

Le 5 juin 2015,  C’est la première réunion de travail chez KTO avec Philippine de saint Pierre, Pierre Cesbron, Christelle Aussandon d’une part et Jean-Baptsite et Antoine d’autre part. C’est acté, KTO retransmettra en direct les Angels Music Awards.

Le 30 juin 2015, Le jury indépendant et artistique rend son verdict. Il est composé de Robert Migliorini, journaliste et musicien chrétien, Piero Battery, artiste chrétien, l’Abbé Pierre Amar, Mélomane et chanteur à ses heures libres ainsi que François-Xavier Maigre, rédacteur en chef du mensuel Panorama et guitariste passionné de blues et de rock. « Le maître mot du show est – place à la musique – nous n’étions pas pour grappiller du temps au détriment de celui des artistes, c’est pour cette raison que le jury a oeuvré trois mois et demie avant le jour J », explique les organisateurs.

Le 2 juillet 2015, donne lieu à la conférence de presse de présentation de la Sélection Officielle 2015 des Angels Music Awards : « Notre partenaire Adveniat nous a ouvert son auberge située dans le quartier des Champs Elysée, un lieu magnifique » explique Faustine Fayette. Rejoyce à contribué à ce happening en organisant les conditions technique d’un Show Case constitué de 3 groupes qui ont ainsi pu jouer devant la presse et échanger ensuite avec chacun : Kodjo en duo avec Hélène Durez, le groupe de reggae Les Guetteurs, et Laurent Grzybowski. Marc se souvient que ce jour-là c’était la canicule à Paris. Heureusement qu’Adveniat dispose d’un ravissant jardin dans lequel nous avons pu respiré.

Kodjo2 2juillet
Guetteurs3 Laurent2
Jury2

 

Le 30 juillet 2015, Yves Brunet (frère de Marc) rejoint le projet comme Directeur technique, et donne ainsi un nouveau tournant dans cette formidable aventure. Yves à travaillé pour

– Un nombre incalculable de concerts : Jean-Michel Jarre, Indochine, les enfoirés, les victoire de la musique, Solidays, Roberto Alagna, Mylène Farmer, Johny hallyday au stade de France…
– La télévision : Les Victoires de la Musique (Zénith), de la cérémonie des Molières (Folies Bergère), des Victoires du Jazz (Cité de la Musique), etc …
– Des festivals : Eurockéennes, Solidays, Paléo, Cahors Blues Festival, Rock en Seine, Musilac, Guitare en Scène, etc …

« Et comme il est extrêmement modeste, on se plait à le dire » plaisante Antoine.  

wagramPoint de repérage autour d’Yves Brunet, avec Henri de Mérindol et Antoine

Le 2 septembre 2015, C’est la première réunion technique chez KTO avec les équipes de la chaine partenaire (Sylvain Fouquet responsable technique, Henri de Mérindol réalisateur, Florent Bonnet ingé son, Philippe Mouret chef op et photo) et Charlie Clarck, Christelle Aussandon, Yves Brunet, Jean-Baptiste et Antoine. 

KTo

Le 7 septembre 2015, Faustine Fayette, lance une semaine d’interview autour des Angels Music Awards dans son émission « Les petits bonheurs du soir « sur Radio Notre-Dame « Je voulais recueillir des témoignages d’artistes, et des organisateurs sur cet événement inédit en France, ils avaient trop à dire et étaient tous emballés par cette première, nous avons eu de très beaux témoignages qui exprimaient la joie qu’un tel événement puisse se faire » 

Le 15 septembre 2015, l’équipe publie le communiqué de presse révélant la liste des nommés dans les différents catégories. « C’est un moment fort appuie Marie-Camille, on annonce juste quels sont les artistes nommés, ce qui est une joie, à l’encontre de ceux qui ne le sont pas et qui se retrouvent forcément déçus. Donc un moment pas simple à gérer« .

Le 3 octobre 2015, Excellente nouvelle : à exactement 2 semaines de l’événement, nous fermons la billetterie, les nombre des 1000 places prises est dépassé. C’est un soulagement pour l’équipe, et un poids en moins dans la gestion du projet. 

Le 5 octobre 2015, dernière étape de cette préparation avec la publication de la liste des artistes on stage concoctée par Jérémie Bonnet, le Directeur Artistique des Angels Music Awards.

Le 17 octobre 2015, le jour J… c’est l’édition inédite salle Wagram devant une salle comble de 1.300 personnes

La 2ème édition est fixée au 4 juillet 2017 à l’Olympia 

 

AngelsMusicAwards.fr