Liz McComb - Liz McComb

MERRY CHRISTMAS à Saint Sulpice !

Noël rime avec Gospel : depuis deux siècles, dès les temps obscurs de l’esclavage, les chants de Noël (« christmas carols » en anglais) ont été les plus joyeux du répertoire afro-américain. Aujourd’hui, dans le monde entier, c’est lors des fêtes de fin d’année que les negro spirituals sont le plus chantés, écoutés, achetés… Alors l’album de Noël est hélas devenu un poncif pour une ribambelle d’artistes qui n’ont rien de « spirituel » : un simple plan marketing, exploitant cette fête devenue pour les marchands du temple la plus lucrative de l’année… Rien de tel pour la mystique Liz McComb. Avec elle, Noël redevient une fête enchantée : plus que celle des enfants, celle de l’enfant qu’elle réveille en chacun de nous. »

Consulter le site Internet

A propos de l'artiste :

Accompagnée par une grande formation, Liz Mc Comb est plus que jamais "The Lady of Gospel" et ses concerts sont de grands moments d'intensité à ne pas rater, même si l'on n'est pas friand de ce genre musical. Biographie tiré de son site Liz Mc Comb a grandi à Cleveland, Ohio, où sa mère, l'une des rares femmes promue pasteur-prédicateur, anime une petite communauté pentecôtiste, branche la plus africaine du protestantisme américain. On y pratique un Gospel particulièrement frénétique, forme moderne des vieux "negro-spirituals". Avec son ample voix de mezzo souverainement expressive, Liz aurait pu choisir une carrière classique. Mais suivant l'exemple de Mahalia Jackson, elle a décidé de consacrer sa vie au Gospel, et de le faire sortir de la pénombre des églises : d'abord membre des Jean Austin Singers, Liz devient une des vedettes de la tournée Roots of Rock'n'Roll qui lui fait découvrir l'Europe. Après la Suisse et l'Allemagne, c'est désormais en France qu'elle revient le plus souvent. Dès 1981, Liz se produit au Festival International de Montreux aux côtés de Bessie Griffin, Taj Mahal & The Mighty Clouds of Joy, Luther Johnson Jr et Koko Taylor. Les festivals se succèdent jusqu'à ce que sa formidable puissance scénique lui permette d'assurer les premières parties de Ray Charles et James Brown. Son nom se retrouve ensuite en tête d'affiche des salles les plus prestigieuses : entre autres le Casino de Paris, le Théâtre des Champs-Elysées, l'Opéra de Lyon et plus récemment l'Olympia, où ses concerts en faveur des exclus lui ont fourni la matière d'un cinquième album : Olympia 1998 Live. Son album précédent, Time is Now (oct.96), enregistré en studio à L.A., a obtenu le Prix Mahalia Jackson, offrant ainsi à Liz la reconnaissance de ses pairs. Enfin, un " Best Of " Une Musique : Le Meilleur de Liz Mc Comb (déc.98), dresse le bilan provisoire et passionnant de cette " Extrémiste de l'Amour " qui véhicule à travers le Monde, avec son Gospel Jubilatoire, le plus généreux aspect de la culture américaine. Dans la série Jazz Collection, ARTE, dans son film de 52' " Le Gospel selon Liz Mc Comb ", l'a justement désignée comme l'héritière de la lignée des reines du Gospel. Son succès phénoménal place Liz Mc Comb à l'avant-garde de cette renaissance du Gospel sur la scène européenne, qui aura surpris tout le monde, et qui n'a sûrement rien d'une mode éphémère ; il suffit pour s'en convaincre d'écouter n'importe lequel de ses cinq albums personnels.


Où :
Église Saint-Sulpice 2 Rue Palatine
Paris (75)
France

Quand :
Le 09/12/2017 à 20h30

Prochaines dates

  • Liz McComb
    Conservatoire Salle Gramont 92 PUTEAUX France

2 dates passées sur Auxi150

  • 75 Paris

  • 75 Paris